Debordo se transforme en coach de football et critique Patrice Beaumelle: ''Tes choix tactiques sont nuls''

Debordo Leekunfa a été très déçu après le match nul des Éléphants de Côte d'Ivoire contre la Sierra Leone. Transformé en un véritable coach de Football, l'artiste de coupé-décalé a donc tenu a faire quelques propositions au sélectionneur Patrice Beaumelle, avant le match de ce jeudi contre l'Algérie.


"Monsieur Beaumelle le 20 janvier, c'est dans 3 jours ! L’Algérie est dos au mur, figure-toi que tu as réellement du pain sur la planche, ils iront à la guerre comme à la guerre. Prépare psychologiquement le mental de tes joueurs surtout de tes défenseurs qui tremblent déjà quand ils entendent Algérie'', a indiqué Debordo Leekunfa avant de faire des propositions au successeur de Kamara Ibrahim.


''Tes choix tactiques sont nuls. Evrard Crespo et ️Karim Konaté t'ont fait quoi au juste ? Apporter une fraîcheur en attaque encore, c'est trop te demander ? On a tous vu que Pépé a cessé de jouer, malgré son but faute de souffle. Seri Michael n'est pas constant. S'il a trop assuré, c'est pendant 10 minutes. Après, il se cache, il fuit le jeu toutes ses passes sont en défense. Kessié, je t'informe cher Beaumelle, le pays ne veut plus le sentir ! Donne la chance aux autres s'il te plait. Tes milieux préférés sont très poisseux. Tant que dans ton 11 de départ, il y aura des milieux comme Seri et Kessié, tu auras que du regret ! Aucune alimentation vers l’attaque, cest m*rdique '', a lancé l'artiste.

Debordo demande juste à Patrice Beaumelle "de mettre des joueurs qui ont faim de victoire, qui ont du caractère, audacieux, orgueilleux". "S'il te plait, fait revenir le petit Maïga, le latéral droit du premier match contre la Guinée. Aurier a pris 2 buts dans son couloir, on veut plus de lui. Il n'est pas concentré. Redonne le brassard à Serey Die, fais-le débuter, s'il refuse, donne à Max Gradel.''

Il ajoute : ''Si tu veux gagner contre l’Algérie, je te conseille ces 2 formations et schémas tactiques ci-dessous. Sinon toi et tes criquets, préparez-vous à rentrer au pays. ''