URGENT : Violée puis tuée, le corps sans vie de l’étudiante Kouakou Amoin a été retrouvé au quartier Broukro.

Triste nouvelle ! Kouakou Amoin Marie Josée Hermine, étudiante en Communication, à l'Université Alassane Ouattara (UAO) de Bouaké, portée disparue, depuis le mercredi 17 novembre 2021, a été retrouvée violée et sans vie, au quartier Broukro où elle habitait.



" Notre souhait était de la revoir après qu'elle soit portée disparue. Mais hélas, le pire est arrivé. Le corps de Kouakou Amoin Marie-Josée vient d'être retrouvé sans vie. En effet, le conducteur de moto-taxi a avoué son acte criminel. Elle a été retrouvée violée et tuée dans un coin à Broukro ", a posté, ce vendredi 26 novembre 2021, Torino Taki, président de la Plateforme estudiantine de l?Université Alassane Ouattara (PEUAO), avant d'ajouter : " La douleur est dans notre âme ! Oui la douleur est dans notre âme car toute la communauté Estudiantine de Bouaké est inconsolable après la mort de notre condisciple. Le rêve d'une étudiante pleine de vie a été brisé en mille morceaux par un individu qui cherchait à satisfaire sa libido. Sincères condoléances à sa famille biologique et à toute la communauté Estudiantine de Bouaké ".


Retour sur les faits : Nous sommes le 18 novembre 2021 et il est 19 H 30. Marie-Josée a terminé son travail et il est temps pour elle de rentrer à la maison. Comme d'habitude, elle se fait une fois de plus accompagner par son patron au feu d'Amadone.

C'est à sa descente de son atelier de collier, qu'elle a emprunté un taxi-moto pour regagner son domicile (Broukro).


Toutefois, l'enquête a permis de mettre la main sur le chauffeur de moto. Selon nos sources, ce dernier a été saisi avec des blessures et des morsures récentes sur lui.


Interpellé puis relâché faute de preuves suffisantes, le conducteur de taxi-moto a avoué plus tard son crime.