Laurent Gbagbo revient sur l'affaire "casse BCEAO " et crache ses vérités : " je ne reconnais pas cette condamnation "

Au terme de son Congrès, le président Laurent Gbagbo a abordé publiquement l'affaire dite "casse de la BCEAO" dans laquelle il a été condamné par la justice ivoirienne à 20 ans de prison ferme et à payer solidairement avec ses coaccusés une amende de 329 milliards FCFA.


L'affaire dite "Casse de la BCEAO" continue d'alimenter les débats en Côte d'Ivoire. C'est donc la raison pour laquelle Laurent Gbagbo profité de la tribune qui lui a été offerte ce dimanche 17 octobre, pour aborder la question. Il dit ne pas "reconnaître cette condamnation " .


" (...) Il y a en qui disent que Gbagbo a été condamné à 20 ans de prison donc même s'il est élu on va lui interdire d'être président. Je sais ça. Et je sais que beaucoup de personnes pensent ça aussi. Mais ce n'est pas mon problème. Une condamnation que je récuse, que je ne reconnais pas. Ce n'est pas mon problème à plus forte raison ses conséquences. Même si demain on me dit tu n'es pas président à cause de cette condamnation il faut que le parti soit en capacité de continuer sa route. C'est cette capacité là que je vous donne à travers ce nouveau Parti . Je vous remercie", a fait savoir l'ancien président ivoirien lors de son discours de clôture au deuxième jour de Congrès.


Rappelons que c'est dans le cadre de cette condamnation que Laurent Gbagbo aurait vu son nom radier de la liste électorale et son dossier de candidature rejeté, alors qu'il avait et candidaté pour le scrutin présidentiel de 2020 .