Affaire viol supposé impliquant KKB : comment Chris Yapi a sauvé le fauteuil du ministre de la réconciliation nationale.

L'affaire KKB accusé de viol par une artiste camerounaise continue d'alimenter les débats. Selon le journal Ivoir'hebdo, si Ouattara na pris aucune sanction à l'encontre de son ministre de la Réconciliation, Kouadio Konan Bertin (KKB) c'est bien parce que le célèbre avatar Chris Yapi s'est mêlé de l'affaire et aurait crié victoire.


"Celui-ci s?est expliqué et a décidé de porter plainte pour « escroquerie » et « diffamation ». Le chef de l?Etat n?a pas souhaité prendre de décision, entre autres, du fait de l?activisme de Chris Yapi, le célèbre avatar prêté à Guillaume Soro ou à l?un de ses proches (ce qu?ils ont toujours nié) sur l?affaire.", a souligné le journal d'investigation Ivoir'Hebdo, dans son enquête massive consacrée à l'affaire.


" Limoger KKB pour une accusation non prouvée serait vraiment donner du poids à Chris Yapi ", soutient un conseiller de la Présidence. Sauvé par Chris Yapi ? C?est une ironie du sort", a commenté le journal.


Rappelons que l?artiste camérounaise résidant à Abidjan, Sophie Dencia a porté plainte contre le ministre de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale, Kouadio Konan Bertin alias KKB qui l?aurait violé le 9 avril 2021 à Divo, chef-lieu de région du Lôh-Djiboua.