Laurent Gbagbo chasse Simone du groupe de réflexion de son nouveau parti.

Coup de tonnerre ! L’ex-Première dame Simone Gbagbo ne fait pas partie du bureau des séances du congrès constitutif du nouveau parti de son époux. Son nom ne figure plus dans la liste des cadres retenus.

Plus de Simone Gbagbo sur la liste définitive des membres du bureau des séances du congrès constitutif du nouveau parti de Gbagbo. Dans un communiqué publié le mercredi 15 septembre 2021 en fin de matinée, son nom n’y figure plus.


Nommée sans son avis, le 7 septembre 2021, membre d’un groupe de réflexion élargi, dans le cadre des préparatifs du congrès constitutif de la nouvelle formation politique, Simone Gbagbo a dénoncé le fait de n’avoir pas été consultée auparavant. Pour protester contre les “méthodes d’approches pour le moins surprenantes“ de ses camarades de parti, elle a donc décidé de boycotter les réunions dans le cadre des préparatifs du congrès constitutif du parti.

Convoquée à une séance de travail le jeudi 9 et le samedi 11 septembre 2021, l’ancienne députée d’Abobo a brillé par son absence. Une démarche qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive.

Lors de la rencontre du samedi 11 septembre, avec les membres des commissions et du groupe élargi de réflexion, l’ex-chef de l’État, Laurent Gbagbo a déclaré ceci : “Il s’agit de la création d’un nouveau parti, celui qui était dedans et qui ne veut plus, il s’en va“.