URGENT : Limogé du gouvernement, les choses se compliquent pour Albert Toikeusse Mabri dans le Tonkpi.

Encore un coup dur pour Albert Mabri Toikeusse après son limogeage. En effet, le Président du Conseil régional du Tonkpi élu sous la bannière du parti au pouvoir, vient d'être mis à l'écart par le Directeur exécutif du RHDP dans la mise en place de la coordination régionale du Tonkpi.



Dans un communiqué dont copie nous est parvenue, la Direction exécutive a fait des précisions.

" Dans le cadre de l’animation de la Coordination Régionale du Tonkpi et afin de mieux préparer les élections présidentielles d’octobre 2020, la Direction Exécutive a mis en place une Coordination Régionale Provisoire au niveau de la région du Tonkpi ", indique le communiqué. 

A en croire ledit communiqué signé d’Adama Bictogo, le directeur exécutif du RHDP, la coordination régionale du RHDP de la région du Tonpki est composée de Siki Blon Blaise, de Sidiki Diakité et d’Albert Flindé.

Par conséquent, ce document vient purement simplement mettre fin au mandat d’Albert Mabri Toikeusse comme Coordonnateur régional du RHDP dans la région du Tonpki. Par la même occasion adouber les actions d’Albert Flindé, le désormais ministre de l’intégration africaine et des ivoiriens de l’extérieur, rival incontestable d’Albert Mabri Toikeusse dans la région du Tonpki. 

Le nouveau ministre avait affiché clairement son désaccord avec son ancien compagnon de l’UDPCI. Avec Siki Blon Blaise et plusieurs autres frondeurs de l’UDPCI, Albert Flindé avait accepté le choix d’Amadou Gon Coulibaly comme candidat du RHDP.

" Quelqu'un qui s'apprête à diriger tout le pays, et des gens pensent que sa préoccupation aujourd'hui c'est devenir Ministre d'État, un titre qu'il a eu depuis les années 2003 ", ont-ils ironisé.