FIF: Fâché, l’humoriste Zongo tacle sévèrement Sory et Idriss avant d'apporter son soutien à Drogba.

Zongo n'a pas hésité à cracher ses vérités aux anciens footballeurs qui ont décidé de tourner le dos à leur ex-coéquipier, Didier Drogba, à l’élection du prochain président de la Fédération ivoirienne de football. Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, l’humoriste ivoirien s’est ouvertement attaqué aux détracteurs de l'ex-buteur de Chelsea.


La candidature de Didier Drogba à la présidence de la Fédération ivoirienne de Football continue de susciter beaucoup de réactions. Lâché par ses anciens coéquipiers, le capitaine emblématique des Éléphants ne cesse de recevoir le soutien de nos célébrités.

Selon l'humoriste ivoirien Zongo, ‘’Il y a des gens qui ont fait des déclarations pour dire qu’ils sont du côté opposé à Didier Drogba. Les frères, c’est votre problème, mais moi je suis triste de savoir que vous réagissez de la sorte…Chers footballeurs, peut-être que certains parmi vous estiment qu’ils n’auront jamais l’opportunité de se retrouver là et comme Drogba veut le faire, c’est pour cela que vous choisissez ses adversaires. C’est décevant, c’est triste. Il y a des gens qui disent que j’ai déjà donné ma parole, c’est quoi ta parole.‘’

''C’est vrai que nous ne sommes pas dans le football, mais nous sommes tous concernés parce que c’est nous qui soutenons le pays. Donc, nous populations, notre avis compte. Nous estimons que s’il y a quelqu’un qui est bien placé pour diriger la Fif, c’est Didier Drogba‘’, a-t-il ajouté.

Le comédien a aussi tiré à boulets rouges sur les adversaires de Didier Drogba à cette élection. ‘’Pour diriger une fédération de football, il faut avoir un réseau de connexions; il faut trouver des sponsors, des partenaires. Quelqu’un parmi vous a plus de connexions que Drogba? Quelqu'un parmi vous là est plus connu dans le monde que Drogba? Parmi les candidats à la Fif, quelqu’un a plus d’influence dans le monde que Drogba? Diriger une fédération ne se limite pas à la Cote d’Ivoire ni à vos magouilles que vous faites ici. Cela revèle d'une dimension internationale et aujourd’hui, on a besoin de quelqu’un pour nous ouvrir au monde, pas des gens qui nous étouffent'’, a-t-il affirmé.