Urgent : Voici les dossiers très chauds qui attendent Amadou Gon Coulibaly dans le Gbôklê.

Amadou Gon Coulibaly entame, à partir de ce jeudi 13 février et ce, jusqu’au 15 février, une visite de travail ( ?) dans la région du Gboklê. La première étape de ce périple du Chef gouvernement est la ville natale du député Alain Lobognon, emprisonné depuis le 23 décembre 2019 par le pouvoir RHDP. Même si officiellement, il n’y a pas eu déclaration de la part des populations de Fresco pour apporter un soutien à leur fils Lobogbon, il n’en demeure pas moins que les parents de l’ex-ministre du Sport n’aient pas digéré cette incarcération du député de Fresco. 

Un dossier qui, certainement, sera au menu des échanges qui ont lieu ce matin entre le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly et la chefferie traditionnelle, les chefs des communautés, les élus et cadres à Fresco. Comment l’hôte de marque abordera-t-il cet épineux sujet avec ces populations qui en ont gros sur le cœur ? Va-t-il esquiver le sujet ? Autant d’interrogations qui restent, pour l’instant, sans réponse. 

À côté donc cette ‘’patate chaude’’, qu’est l’affaire Lobognon, le Chef du gouvernement sera mis devant les réalités quotidiennes des populations du Gboklê. Il s’agit du manque criant d’infrastructures routières. C’est une lapalissade de le répéter, la voie de la côtière constitue un véritable calvaire pour les populations des régions du Gbôklê et de San Pedro.

Les nombreuses promesses de réfection de cette voie sont restées lettre morte dans les tiroirs des décideurs. Et ce n’est pas ce semblant de réprofilage en terre entamé à la faveur de la visite du Premier ministre dans la région du Gboklê qui pourrait être la solution à ce calvaire des populations. Que dire des coupures quasi-quotidiennes de l’électricité et de l’eau dans les différentes villes de cette région.

Commentaires